No Society – Christophe Guilluy
Livres / 22 décembre 2018

Christophe Guilluy est géographe et est connu en particulier pour ses précédents ouvrage La France périphérique, et le Crépuscule de la France d’en haut. A l’aide de chiffres et de documents il explique le développement de quelques grandes métropoles qui profitent du processus de mondialisation, pendant que le reste du pays – la France périphérique – se retrouve déclassée, mise à l’écart. Dans le Crépuscule de la France d’en haut, Guilluy soutenait que les élites feignaient d’ignorer l’existence de cette autre partie du pays. Il espérait que les élites se décideraient à prendre enfin en considération la France périphérique, sous peine d’un risque d’affrontement. On peut considérer cette analyse comme la prédiction des Gilets Jaunes. No Society prolonge ces derniers ouvrage et va plus loin. Publié en septembre 2018, soit 2 mois avant les premières manifestation de Gilets Jaunes, on peut trouver ce livre prophétique et riche d’enseignement pour ce qui surviendra probablement plus tard. Guilluy montre bien que le divorce entre élites et reste de la population est consommé. Ce phénomène de rupture se généralise de plus dans le reste du monde en particulier aux pays de l’OCDE. Il explique que les métropoles ne peuvent techniquement vivre hors sol…

Les étoiles s’en balancent – Laurent Whale
Livres / 16 septembre 2017

On rigole bien avec les derniers avions et ULM dans la France post-apocalyptique ! Non sans rappeler la série de l’autoroute sauvage de Julia Verlanger, Laurent Whale nous narre des aventures aériennes dans une France – et plus particulièrement une région parisienne – d’après crise. Le héros, Tom Costat est un des rares pilotes d’ULM qui fait la route, au mépris du danger, entre les restes d’agglomération entourées de murs et des zones sauvages omni-présentes. Si le sujet peut paraître sérieux, et les petits articles des médias des années 2030 qui rappellent l’époque actuelle y font penser, Laurent Whale a écrit un roman détendant. Par exemple, par un subterfuge littéraire, il a fait disparaître le sujet religieux. On est donc bien dans un récit post-apocalyptique avec tout ce que l’on peut imaginer d’attenant, mais pas dans un roman réaliste au détail près. Les étoiles s’en balancent est un divertissement agréable même s’il se permet de tirer la sonnette d’alarme. C’est aussi le message très sympathique du roman : malgré l’adversité, il faut garder bon moral. Il y aura toujours des difficultés que nous prendront plaisir à surmonter en nous amusant. Il y aura l’amour aussi et des avions, faut-il ultra-légers, pour voler !