Le bonheur était pour demain – Philippe Bihouix

15 septembre 2019

Philippe Bihouix est un ingénieur spécialisé dans les matériaux, parvenu aux idées de la décroissance par le biais de la logique scientifique.

Le bonheur était pour demain est un essai subdivisé en plusieurs promenades.

La première partie de l’ouvrage particulièrement documentée constitue une référence pour tout passionné de prospective. En effet, Bihouix y regroupe l’essentiel de la réflexion de ces derniers siècles sur l’avenir de l’humanité, influencé bien sûr par la technique, de Robida à Orwell.

Après de nombreuses pages factuelles où il démontre l’effondrement écologique que nous vivons depuis déjà longtemps viennent quelques propositions de solutions.

Tout en rejetant toute dictature écologique, Bihouix soutient qu’une simple prise en charge législative permettrait de changer de modèle de société, comme il existe déjà des lois dans d’autres domaines aujourd’hui.

Très bien écrit, Bihouix use dans son livre d’une langue moderne et fluide mâtinée parfois de termes anglo-saxons contemporains abondamment traduits et expliqués avec humour.

Bihouix est optimiste et propose des solutions, pourtant on sent poindre dans l’ombre de son analyse un profond pessimisme. Nul doute que cette œuvre est un combat contre la réelle période catastrophique que nous vivons tous.

La guerre n’est pas terminée : il faut continuer à se battre ne serait-ce que pour notre honneur !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.