Phare 23 – Hugh Howey
Livres / 3 mai 2018

Hugh Howey est un auteur américain de science-fiction qui s’est fait connaître par son œuvre Silo qu’il a au départ auto-édité sur Internet et qui a eu un immense succès. Ce nouveau roman de Hugh Howey est très plaisant. Phare 23 tient absolument de la métaphore de ce qui constitue un phare en mer transposé dans l’espace. A l’heure où de nos jours les phares sont récemment devenus automatisés, Hugh Howey ressuscite dans les profondeurs de la galaxie la nécessité d’un gardien de phare pour assurer la continuité de service et la sécurité aux vaisseaux voyageant à des vitesses supérieures à celles de la lumière. Avec cette idée simple et originale, Hugh Howey réalise un excellent roman de science-fiction. La nostalgie d’un monde passé, celui des phares et de leur gardien, des exploits qui y étaient associés, transposé dans un futur intergalactique fantasmé, pas réaliste, mais tellement vrai, entraîne le lecteur dans une aventure digne de l’âge d’or de la science-fiction. Comme les réflexions solitaires du héros, gardien du phare solitaire et déjanté, en bon livre de science-fiction, aux travers des événements trépidants qui parsèment l’histoire, ce livre soulève des questions philosophiques, auquel chacun trouvera les réponses appropriées. En tout…

Le Roi d’Ys – Roma Mater – Les Neuf Sorcières – Poul et Karen Anderson
Livres / 8 mars 2018

Poul Anderson est un auteur américain de science-fiction très connu, classé comme conservateur, au point que cela lui a valu une censure de gauche en France dans les années 70. Ses ouvrages sont souvent très dynamiques, positifs et amusants. Son œuvre la plus célèbre est la série de la patrouille du temps où le héros, agent de la police temporelle, traque les bandits cherchant à modifier l’Histoire. La culture de Poul Anderson transforme ces histoires fantaisistes en véritable romans historiques car on s’y réfère bien à la véritable Histoire. D’origine scandinave, l’auteur était également passionné par la culture viking et les antiques religions païennes. On retrouve tous ces traits de l’auteur dans Roma Mater, écrit en collaboration avec sa femme. Le Roi d’Ys – publié en deux tomes Roma Mater et Les Neufs Sorcières – est un livre étonnant et même perturbant. L’action se déroule à l’époque de la fin de l’empire romain. On y suit la vie du personnage principal Gratillonius, un centurion romain, disciple de Mithra, posté près du mur d’Hadrien et sommé de rejoindre l’Armorique en Gaule accompagné de sa troupe de légionnaire, pour devenir le préfet de la mystérieuse ville d’Ys. L’Histoire est omniprésente dans cet…

Odessa, Splendeur et Tragédie d’une cité de rêves – Charles King
Livres / 10 février 2018

Charles King est professeur de relations internationales à l’université de Georgetown à Washington. Odessa est un livre historique qui a reçu le National Jewish Book Award pour sa contribution essentielle à l’histoire du peuple juif. Même si le site de la ville d’Odessa se situe dans une région habitée et particulièrement fréquentée depuis l’antiquité, la ville d’Odessa n’a que 2 siècles d’existence, depuis sa fondation à l’époque de l’impératrice Catherine II de Russie. Deux cents ans cela paraît peu pour une grande ville. Pourtant c’est une histoire mouvementée qu’a vécue cette cité, comme le sous-titre avec justesse cet ouvrage : splendeur et tragédie d’une cité des rêves. Odessa fait effectivement rêver par sa situation entre l’orient et l’occident, son dynamisme commercial, sa culture absolument multiple. Son fondateur, de Ribas est Italien d’origine irlandaise. L’un de ses premiers administrateur, Richelieu, descendant du Cardinal, est un émigré Français du temps de la révolution. C’est sa statue qui trône au sommet du fameux escalier Potemkine. Elle est tragique par les moments d’effrois qui ont balayé sa population au moment d’épidémies, de la guerre, et en particulier du massacre de la plus grande partie de son importante population juive. L’histoire d’Odessa est totalement liée à…

L’archipel d’une autre vie – Andreï Makine
Livres / 2 janvier 2018

Ce dernier roman d’Andreï Makine est à la fois un parfait roman littéraire, où le personnage principal partage avec le lecteur la profondeur de ses sentiments humains, et également un page turner, un livre d’aventure où l’on suit avidement les péripéties du héros Pavel Gartsev dans un scénario de poursuite. Loin à l’est, cette histoire nous entraîne dans le dépaysement complet de l’extrême-orient russe, de la Taïga et de ses peuples autochtones au temps de l’URSS et de Staline. On ne peut que saluer l’agréable qualité de la langue française employée par Andreï Makine, belle et claire sans être ampoulée. Dire que cet homme est Russe ! Il fait à juste titre partie, à présent, de l’Académie Française. L’archipel d’une autre vie est un roman, un divertissement. On peut certainement en faire une lecture plus approfondie : les thèmes abordés rejoignent certains questionnements récurrents de notre époque. Ainsi les personnages principaux ont à survivre dans des zones sauvages et sont isolés du reste de la société. Ce n’est pas sans rappeler les divers mouvements de décroissance qui en réaction à la société de consommation poussent à une vie plus sobre matériellement, mais beaucoup plus riche spirituellement. Un petit mot d’un personnage secondaire…

Imaginaire du Trégor – Trois nouvelles de Charles Le Goffic – ArchéoSF
Livres / 16 décembre 2017

Imaginaire du Trégor est une publication d’ArchéoSF, regroupement de passionné de littérature populaire. Sous la direction de Philippe Éthuin, ArchéoSF publie des textes francophones anciens, parfois oubliés, de catégorie populaire ayant trait à la littérature dîtes de l’imaginaire. Imaginaire du Trégor regroupe trois nouvelles fantastiques écrite par Charles Le Goffic écrivain né à Lannion au milieu du XIXème siècle. Ces textes sont agréables à lire et n’ont pas pris une ride. Ils mêlent le folklore Breton à l’imagination d’un Maupassant dans le Horla ou celle d’un Mérimée dans la Vénus d’Ille. Si la maison des mines de Poullaouen est plus simple, le phare des Roches-Douvres qui évoque le thème de la Sirène est un véritable plaisir de lecture, une belle histoire de marin intemporelle. Le secret du docteur se classe dans le merveilleux scientifique. Merci aux éditions ArchéoSF pour faire revivre ces belles histoires et perpétrer la culture populaire. Le site d’ArchéoSF : http://archeosf.publie.net/

Saga d’Eirikr le Rouge suivi de la Saga des Groenlandais
Livres / 16 décembre 2017

Christophe Colomb a découvert l’Amérique. C’est ce que nous apprenons, même s’il est admis aujourd’hui que d’autres sont allés en Amérique avant lui, à commencer par les indigènes eux-mêmes. On sait aujourd’hui que les Viking – profitant d’un redoux climatique – se sont installés au Groenland un peu avant l’an Mil et qu’ils y sont restés 5 siècles. Des ruines de villages et d’églises témoignent de ce passé. Il est étonnant de se poser encore la question de savoir s’ils sont allés en Amérique puisque des documents d’époque – les sagas – et depuis les années 60 des fouilles archéologique ont prouvé qu’ils avaient bâti un établissement sur le site de l’Anse aux Meadows au nord de Terre-Neuve. La lecture des Saga est émouvante. Ce n’est pas seulement le récit de voyages en Amérique, la rencontre avec les indigènes qui nous transporte dans une histoire méconnue, mais aussi la découverte du mode de vie coriace des Vikings mêlant à l’époque paganisme et christianisation. Les Sagas nous laissent entendre que les Vikings se sont installés dans ce qui semble être, d’après les descriptions, l’actuel Nouveau-Brunswik. Ils avaient apportés avec eux des animaux pour une véritable colonisation. Malheureusement des conflits ont éclaté…

Metro 2035 – Dmitry Glukhovsky
Livres / 5 novembre 2017

Métro 2035 est le troisième tome d’une série précédée de Métro 2033 et Métro 2034 de l’écrivain Russe Dmitry Glukhovsky. Né en 1979 à Moscou, journaliste, il a étudié les relations internationales à Jérusalem, et a travaillé pour les chaînes de télévision Russia Today, Euronews et la Deutsche Welle. Métro 2033 est un best-seller mondialement connu qui a même été décliné en jeu-vidéo. Dans ce dernier épisode, 2035, on retrouve à nouveau le héros Artyom et l’univers du métro de Moscou, où vivent les survivants de l’apocalypse qui a frappé le monde des années plus tôt. Persuadé d’avoir capté un message radio prouvant qu’il existe d’autres survivants ailleurs que dans le métro, Artyom quitte la station VDNKh en compagnie d’Homère – un vieille homme souhaitant rédiger l’Histoire du Métro – en espérant trouver des preuves de contacts extérieurs. Comme dans les précédents ouvrages, s’en suit un périple a travers le métro où l’on retrouve avec plaisir sa monnaie locale, la balle de kalachnikov, ses territoires politiques, la Hanse, Polis, la ligne Rouge et le Quatrième Reich, son armée secrète, l’Ordre et les élites qui tirent les ficelles du pouvoir. Comme souvent dans une suite, on n’a pas la surprise de…

Un bonheur insoutenable – Ira Levin
Livres / 7 octobre 2017

Ce roman de science-fiction d’Ira Levin date de 1970. A la manière du meilleur des mondes, de Farenheit 451, ou de 1984, Ira Levin décrit une société totalitaire et globale, dont le héros tentera d’échapper. Tant de livres sur ce type de société existent au point que l’on peut se demander ce qu’ils apportent de plus à cette thèse totalitaire. Il s’agit toujours au final de dénoncer l’époque contemporaine et ce qu’elle pourrait devenir. Sans doute chaque œuvre touche à un point particulier du problème sociétal actuel. Là où les uns mettent l’accent sur le clonage, l’ordre apparent, la propagande, un bonheur insoutenable possède un côté cynique et très amusant. En effet, dans le monde qu’il décrit, tout le monde est heureux ! Et d’ailleurs si l’on se sent mal, on se doit d’aller consulter le psychologue qui saura, à l’aide de force drogues nous remettre dans le droit chemin. Bien sûr, il est conseillé de dénoncer ses camarades, pour leur bien évidemment. Ira Levin poursuit loin sa réflexion dans ce roman qui s’avère très dynamique et même cinématographique. Plus positif que d’autres ouvrages du même genre, le héros Copeau ou LI RM35M4419, saura faire preuve de beaucoup d’innovations et de…

Blockchain, la révolution de confiance – Laurent Leloup
Livres / 22 septembre 2017

Blockchain, la révolution de confiance, aborde un sujet technique et informatique. Pourtant, il ne s’agit pas d’un livre technique en lui-même. Ce livre n’explique pas dans le détail comment un technicien peut mettre en place une blockchain. Par contre, il permet d’en appréhender les concepts généraux et la logique. Les outils, protocoles, normes et leurs prolongements juridiques sont évoqués. Ce livre aborde donc un sujet technique du point de vue de la vulgarisation générale. Il ne veut pas donner de définition stricte, même si l’on peut dire qu’une blockchain est un protocole de consensus distribué. Utilisant des techniques de cryptage, la blockchain permet à un ensemble d’invidus d’avoir accès en toute confiance à des données partagées de manière décentralisée. La blockchain la plus connue actuellement est le bitcoin. Il s’agit d’une monnaie électronique qui ne nécessite pas d’établissement bancaire pour la garantir, et gère en toute confiance les transactions d’argent par le biais du cryptage et de la décentralisation. Ceux qui vérifient les transactions pratiquent ce que l’on appelle le minage et sont rémunérés en conséquence. Ethereum est un autre protocole semblable au bitcoin. Plus récent il peut être étendu à des devises classiques et des unités de mesures. Les…

Les étoiles s’en balancent – Laurent Whale
Livres / 16 septembre 2017

On rigole bien avec les derniers avions et ULM dans la France post-apocalyptique ! Non sans rappeler la série de l’autoroute sauvage de Julia Verlanger, Laurent Whale nous narre des aventures aériennes dans une France – et plus particulièrement une région parisienne – d’après crise. Le héros, Tom Costat est un des rares pilotes d’ULM qui fait la route, au mépris du danger, entre les restes d’agglomération entourées de murs et des zones sauvages omni-présentes. Si le sujet peut paraître sérieux, et les petits articles des médias des années 2030 qui rappellent l’époque actuelle y font penser, Laurent Whale a écrit un roman détendant. Par exemple, par un subterfuge littéraire, il a fait disparaître le sujet religieux. On est donc bien dans un récit post-apocalyptique avec tout ce que l’on peut imaginer d’attenant, mais pas dans un roman réaliste au détail près. Les étoiles s’en balancent est un divertissement agréable même s’il se permet de tirer la sonnette d’alarme. C’est aussi le message très sympathique du roman : malgré l’adversité, il faut garder bon moral. Il y aura toujours des difficultés que nous prendront plaisir à surmonter en nous amusant. Il y aura l’amour aussi et des avions, faut-il ultra-légers, pour voler !