T.rex superstar – L’irrésistible ascension du roi des dinosaures – Jean Le Loeuff

18 août 2018

Paléontologue et directeur du Musée des Dinosaures d’Espéraza dans l’Aude, Jean Le Loeuff nous raconte dans T.rex superstar toute l’histoire du fameux carnivore géant du Crétacé.

Comme le précise l’auteur, il s’agit probablement du premier ouvrage scientifique sur le tyrannosaure écrit en langue française. Ce dinosaure qui a vécu il y a plusieurs millions d’années en Amérique du nord a, en toute logique, surtout été décrit par des ouvrages américains.

Même s’il reste le sujet central, l’auteur ne se contente pas de parler uniquement du tyrannosaure, ce qui pourrait être assez rébarbatif, mais il replace cet animal dans son contexte.

Le tyrannosaure, qui fut de fait un animal américain, n’a pas toujours été aussi célèbre, notamment en France et en Europe. Les restes du gigantesque carnivore ont été découvert essentiellement en Amérique du Nord, et plus récemment en Asie. C’est le film Jurassik Park qui l’a popularisé dans nos contrées où auparavant on parlait plus facilement du diplodocus.

Ainsi Jean Le Loeuff rappelle l’historique du tyrannosaure et des premières découvertes de dinosaures, l’évolution de la connaissance scientifique et de l’apparence supposée de l’animal. L’auteur complète, tout au long de l’ouvrage, son historique scientifique par une étude de l’évolution artistique, littéraire et cinématographique liée au tyrannosaure. Où l’on découvre que de nombreux auteurs dont Georges Sand, Daudet et Paul Claudel évoquent dans leur œuvre les dinosaures. Même Saint Augustin en parle sans les connaître au travers d’ossements supposé ayant appartenu à des géants !

On apprend que Jurassik Park a été précurseur dans la représentation moderne des dinosaures qui ont une posture horizontale avec la queue alignée. Il l’est probablement moins aujourd’hui où l’on pense que les dinosaures étaient abondamment colorés et même munis de plumes.

L’auteur soulève l’étonnante importance du tyrannosaure dans notre monde contemporain, du point de vue commercial, culturel et psychique.

Ecrit dans un agréable style humoristique, et sans céder à la simplicité, ce livre se lit avec une grande facilité. Grâce à l’érudition de l’auteur, on y apprend beaucoup de choses, sur le tyrannosaure bien sûr, sur l’historique des sciences, et finalement sur nous même.

Jean Le Loeuff est une des plumes du Dinoblog.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.